« "Les Républicains" France»

« "Les Républicains" France»
2011 Création du Blog (Les Amis de NS). From Paris, France. Par Morgane BRAVO *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... Candidate Législatives 2002, XVIe sud (14ème circonscription) Paris (75). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « EUROBLOGGER »...*2016 Candidate "Premières élections des Républicains" au Comité de Circonscription et Conseillère Nationale. 4ème Circonscription 92. Suresnes - Nanterre. *Depuis 2004-à ce jour! Adhérente "UMP", puis Premier Membre Fondateur "Les Républicains".

samedi 28 janvier 2012

*Liste des candidats officiellement investis par l'UMP lors du conseil national du 28 janvier pour les élections législatives des 10 et 17 juin 2012*


Voici la liste (non exhaustive) des candidats officiellement investis par l'UMP lors du conseil national du 28 janvier pour les élections législatives des 10 et 17 juin prochains :

L’Isère

Julien Polat dans la 9ème,  Jean-Claude Peyrin dans la 1ère, Magalie Vicente dans la 2ème, Nathalie Béranger dans la 3ème, Cécilia Durieu dans la 4ème, Michel Bernard dans la 5ème, Alain Moyne-Bressand dans la 6ème, Jean-Pierre Barbier dans la 7ème, Jacques Remiller dans la 8ème, et Vincent Chriqui dans la nouvelle 10ème.
Loire-Atlantique 
1ère circonscription : François PintePrésident de l’UMP 44, Conseiller Régional des 
Pays de la Loire
2ème circonscription : Laurence Garnier, Conseillère Municipale d’opposition de Nantes
3ème circonscription : Annick Le Ridant (personnalité issue de la société civile),Présidente du Comité des fêtes de Nantes
 4ème circonscription : Isabelle MérandPrésidente du Parti Radical, Conseillère Municipale de Sainte-Sébastien-sur-Loire
 5ème circonscription : Nathalie-Isabelle Prukop
6ème circonscription : Michel HunaultDéputé sortant Nouveau Centre, Conseiller Régional des 


Pays de la Loire
 7ème circonscription : Christophe PriouDéputé sortant, Maire de Guérande
 8ème circonscription : Maryvonne Le Liboux (personnalité issue de la société civile),Directrice de Pôle Emploi
 9ème circonscription : Philippe BoënnecDéputé sortant, Maire de Pornic
 10ème circonscription : Laurent DejoieMaire de Vertou, Conseiller Régional des Pays de la Loire

Morbihan et Finistère


Cinq Morbihannais ont obtenu l’investiture officielle : les députés sortants François Goulard (Vannes) et Michel Grall (Auray), Yves Bleunven (Pontivy), Brigitte Mélin, maire-adjointe de Larmor-Plage (Lorient) et François Guéant (Ploërmel). La sixième circonscription (Hennebont) n’a pas été attribuée : elle est réservée à Jacques Le Nay, député sortant, qui décidera fin mars s’il se représente.
Dans le Finistère, il n’y a pas eu de surprise par rapport à ce qui avait été pré-annoncé. Quimper : Georges Philippe Fontaine; Brest ville : réservée à un éventuel accord avec les centristes (si c’est le cas, Catherine Uguen, la co-présidente du Nouveau centre 29. Si ce n’est pas le cas, Laurent Prunier); Brest rural : Marguerite Lamour; Morlaix : Agnès Le      Brun; Landerneau : Jacques Le Guen, Châteaulin-Carhaix : Dominique Cap (divers-droite); Pont-L’Abbé-Douarnenez: Didier Guillon; Concarneau-Quimperlé : Atto     Dossena (divers-droite).

Haute-Garonne


1ère circonscription : Sacha Briand
2ème circonscription : Nicolas Bonleux
3ème circonscription : Jean-Luc Moudenc
4ème circonscription : Bertrand Serp
5ème circonscription : Grégoire Carneiro
6ème circonscription : Jocelyne Vidal
7ème circonscription : Corinne Viansson-Ponte
8ème circonscription : Martine Rieu-Griffe
9ème circonscription : Elisabeth Pouchelon (www.elisabethpouchelon.fr)
10ème circonscription : Dominique Fauré

A SUIVRE...

*UMP : Conseil National du 28 janvier 2012*


Bien à vous,
Morgane BRAVO

*Toutes les réactions politiques : sur le projet de Hollande et du débat Juppé vs Hollande

RÉACTIONS: Toutes les déclarations des politiques suite à l'annonce du programme de Hollande et son débat avec Juppé

RÉACTIONS: Toutes les déclarations des politiques suite à l'annonce du programme de Hollande et son débat avec Juppé
Jeudi était l'une des journées les plus chargées pour le candidat socialiste depuis qu'il est en campagne. En effet, François Hollande a présenté le matin à 11heures son programme présidentiel et notamment le chiffrage de son projet dans une conférence de presse exceptionnelle qui a duré plus d'une heure. Le soir il était l'invité de l'émission politique "Des paroles et des actes" diffusé sur France 2. A noter que ce n'était pas une simple banale interview, puisque ce dernier a été précisément interviewé sur son projet économique et il a débattu pour la première depuis qu'il est en campagne avec l'un des ténors de l'UMP, Alain Juppé qui est l'actuel ministre des affaires étrangères. Ce remue-ménage médiatique a fait réagir les hommes et les femmes politiques de tous bords politiques, Politique2012 vous propose de lire toutes les réactions ci dessous:

 Valérie Pécresse a jugé que le pacte présidentiel de François Hollande mettait «le modèle social» et la «crédibilité de la France en péril». «Il veut renoncer à 15 milliards d'euros d'économie sur la réforme des retraites. Tout ça n'est pas sérieux».

Marine Le Pen, La candidate du Front national  à la présidentielle, a elle qualifié de «mesurettes» les propositions socialistes, n'y voyant pas de «rupture avec le modèle ultra-libéral». C'est «un projet aseptisé (...) Où est la rupture avec la concurrence déloyale qu'on nous fait connaître avec le modèle (établi) sur le principe du libre-échange fou qui s'applique depuis des années?» Selon Marine Le Pen, le programme socialiste est une «adaptation au modèle ... qui est à l'origine de la crise».

Jean-Luc Mélenchon candidat du Front de gauche, a qualifié sur i-Télé le programme de son adversaire de «filet d'eau tiède». Toutefois, «il m'aide en ce sens qu'il désenclave le propos du Front de Gauche. Aujourd'hui, quand vous dites 'on va lutter contre la finance', plus personne ne vient dire: Monsieur Mélenchon, 'vous êtes un exagéré'», a-t-il reconnu. «S'il veut me tendre la main, qu'il le dise, et qu'il dise de quelle manière ça va se passer»

François Bayrou (MoDem) a mis en doute la crédibilité des propositions de François Hollande, et notamment de l'annonce d'un retour à un déficit de 3%. «Ce programme est très éloigné de ce qu'il faudrait pour qu'on ait un retour à l'équilibre crédible», a-t-il lâché. Et de poursuivre: «On ne reviendra pas à l'équilibre avec ce programme-là. Ce n'est pas vrai, ce n'est pas imaginable. Il n'y a pas dans ce programme une seule mesure d'économie».


Daniel Cohn-BenditLe coprésident des Verts au Parlement européen parle de «prêt à faire pendant cinq ans». Or, «personne ne sait si en 2013, le déficit public sera de 3,2 ou 2,8% du PIB. Cela dépend de l'évolution économique. Le pouvoir politique ne peut pas tout en économie», a-t-il expliqué. De plus, le député européen déplore «un manque de souffle écologique».

Nathalie Kosciusko-Morizet: «Il n'y a rien sur l'écologie, il n'y a pas de chapitre sur l'environnement. Et quand il y a une proposition, au détour d'un autre chapitre, c'est une proposition qui témoigne d'une grande méconnaissance du sujet (...) l reste flou. Pourquoi Fessenheim plutôt que Tricastin au titre du risque sismique, ou Le Blayais au titre du risque d'inondation?».

Martine Aubry, La première secrétaire du PS, s'est dit «très heureuse des priorités» fixées. «Ce projet, c'est d'abord un projet qui rassure, parce qu'il montre qu'il y a une autre politique pour sortir de la crise que celle que mène le gouvernement»

Ségolène Royal«On a des réponses précises, chiffrées, crédibles pour sécuriser les Français, leur donner confiance, accompagner le changement en avril et mai prochain», s'est satisfaite l'ancienne candidate du PS à la présidentielle. Avant d'enchaîner: «L'essentiel est la relance de l'activité économique, la protection du pouvoir d'achat des Français, la réponse aux questions sociales que sont l'école, la santé, le logement».

 Claude Guéant, le ministre de l'Intérieur, «M. Hollande apparaît très fréquemment comme suffisant, on a l'impression qu'il est déjà installé dans le costume de président de la République, que cela pour lui ne fait aucun doute, qu'il se voit élu, qu'il gouverne déjà», a ironisé le ministre. Il a également écarté tout découragement de Nicolas Sarkozy, qui n'a «aucun doute sur sa victoire».

 Jean-François CopéLe secrétaire général de l'UMP, «Je découvre une vraie arrogance, qu'Alain Juppé a notée aussi (...) Depuis plusieurs jours maintenant, il en est quasiment à se demander s'il faut une élection, tellement il est certain de gagner, M. Hollande

Bertrand Delanoë,maire de Paris,  a jugé qu'une victoire de François Hollande à la présidentielle «n'est pas encore acquise».«On est à trois mois de l'élection. Nous devons encore mériter de représenter cette envie de changement sérieux et juste que veulent les Français», a souligné le maire de Paris. «Nous devons rester modestes et François (Hollande) l'est... Il faut bien qu'il se prépare...

Bien à vous,
Morgane BRAVO

jeudi 26 janvier 2012

*Le modèle social européen à l'épreuve de la mondialisation...*


Le modèle social européen à l'épreuve de la mondialisation 

Si la notion même de "modèle social européen" est contestée par de nombreux chercheurs qui insistent sur la pluralité des modèles sociaux à l’œuvre en Europe, il paraît néanmoins qu’il existe un socle commun. Mais il importe, dans le contexte de crise grave qui frappe la zone euro et l’Union européenne dans son ensemble, de déterminer si la convergence souhaitée a progressé et surtout si les modèles sociaux sont performants en matière d’emploi, dans un contexte de vieillissement de la population européenne. L’Union européenne peut-elle être encore porteuse d’un modèle assurant justice, protection sociale et égalité ?

Centre d'analyse stratégique

*UMP : Jean Leonetti - Un nouveau patriotisme économique*


Interview de Jean Leonetti, Ministre chargé des Affaires européennes, suite à la réunion thématique "La France et l'Europe dans la mondialisation - Pour un nouveau patriotisme économique" (25 janvier 2012).
Bien à vous,

*UMP : JF Copé - Un nouveau patriotisme économique*


Discours d'ouverture par Jean-François Copé, Secrétaire général de l'UMP, lors de la réunion thématique "La France et l'Europe dans la mondialisation - Pour un nouveau patriotisme économique" (25 janvier 2012).

Bien à vous,

*UMP : Pierre Lellouche Un nouveau patriotisme économique*


Interview de Pierre Lellouche, Secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur, suite à la réunion thématique "La France et l'Europe dans la mondialisation - Pour un nouveau patriotisme économique" (25 janvier 2012).


Bien à vous,

vendredi 20 janvier 2012

jeudi 19 janvier 2012

*Bruno Delaye, Ambassadeur de France en Espagne revient sur la visite de N. Sarkozy à Madrid*


Le président de la République s'est rendu en Espagne, ce lundi 16 janvier 2012. A cette occasion, le chef de l'Etat s'est vu remettre le Collier de l'ordre de la Toison d'Or par Sa Majesté le Roi d'Espagne. Le chef de l'Etat a assisté a une réunion de travail avec M. Mariano RAJOY, président du Gouvernement espagnol suivie d'une déclaration conjointe. Il a prononcé un discours à l'occasion des voeux à l'ensemble des français de l'étranger à la résidence de France de Madrid.

Bien à vous,