« "Les Républicains" France»

« "Les Républicains" France»
2011 Création (Les Amis de NS...). From Paris, France. Par Morgane BRAVO *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... Candidate Législatives 2002, XVIe sud (14ème circonscription) Paris (75). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « EUROBLOGGER »...*2016 Candidate "Premières élections des Républicains" au Comité de Circonscription et Conseillère Nationale. 4ème Circonscription 92. Suresnes - Nanterre. *Depuis 2004-à ce jour! Adhérente "UMP", puis Premier Membre Fondateur "Les Républicains".

dimanche 11 septembre 2016

*Primaire : candidature déposée par FrédéricLefebvre*


Morgane BRAVO
 Pourquoi... "J’ai décidé de soutenir Frédéric Lefebvre".

*J’ai décidé de soutenir Frédéric Lefebvre depuis le
premier jour de sa campagne dans la Primaire de la Droite et du Centre, parce qu'il est "Humaniste et ferme". Et le seul candidat au sein de mon parti "Les Républicains" avec ces qualités. L'avantage en qualité de Député des français de l'étranger en "Amérique du Nord", de regarder la France de l'extérieur!
Il apporte des idées & une vision du XXIe Siècle... 
Union Européenne, International, Sécurité, Politique, Diplomatique, 2.0, Numérique, Economique, Social...
Il propose des solutions concrètes & efficaces pour la France, avec une vision mondiale des défis d'aujourd'hui...du XXIe Siècle!*



Bref Aperçu
9/9/2016 
candidature déposée par
Frédéric Lefebvre, Président 


*FL utilise la 2ème voie prévue par la charte de LR, en respect des règles, pour résister à un coup de force contre lui.* 

"En politique, on est crédible...parce qu’on est libre !"

 Journée très importante & émouvante!

Frédéric Lefebvre & Anne Levage, 
Président de la Haute Autorité de la primaire ouverte de la droite et du centre 2016

Frédéric Lefebvre & Anne Levage, 
Président de la Haute Autorité de la primaire ouverte de la droite et du centre 2016


👏👏👏


Déclaration devant la Haute Autorité de Primaire 
de la droite et du centre
9 septembre 2016.


"J’ai présenté ma candidature à la primaire de la droite et du centre le 21 janvier 2016. J’ai été l’un des premiers « petits candidats », très tôt, à le faire.
Je me suis alors engagé dans une campagne de terrain, durant 7 mois, à l’occasion de 122 étapes qui m’ont menées dans la France de l’hexagone, dans la France d’outre-mer et dans la France Mondiale.
J’ai, à cette occasion, reçu de la part de parlementaires, d’élus locaux, et d’adhérents des Républicains de nombreuses promesses de parrainages.
Il m'a été refusé de les enregistrer.
J’avais, à l’époque, dénoncé que le formulaire officiel ne soit disponible qu’à compter du 22 avril, soit trois mois après le début de ma campagne.
Dès l’annonce de ma candidature, j’ai fait l’objet d’un traitement personnel.
Je rappelle que la première manœuvre fut de remettre en cause les règles du vote dans ma circonscription et dans toutes celles des Français de l’étranger.
Sagement, la Haute Autorité a finalement maintenu le principe du vote électronique qui permettra à ces millions d'électeurs de pouvoir voter.
Mais le plus important : le Président des Républicains a cherché à me faire renoncer.
Je suis le seul député sortant à avoir subi cette marque d’infamie : le 22 juin dernier, le gel de mon investiture dans ma circonscription pour l’élection législative.
Les parlementaires qui m’ont apporté leur promesse de parrainage ont évidemment mesuré le risque pour leur avenir politique.
Le président de mon groupe a demandé à me voir et a reconnu que contrairement à ce qui avait été dit par le secrétaire national aux élections et vice-président de la commission d’investiture, j’ai toujours voté toutes les motions de censure contre le gouvernement, ce qui est la marque d’appartenance à l’opposition.
Il a par ailleurs reconnu que le principe de la liberté de vote était non discutable, conformément à l’article 27 alinéa1 de la Constitution.
Il m’a d'ailleurs dit que ma situation serait régularisée, au plus vite dans les 15 jours.
Cet engagement n’est aujourd'hui toujours pas tenu.
J’ai saisi officiellement la Haute Autorité le 28 juillet des conséquences de ces mesures ad hominem.
Je n’ai pas encore reçu de réponse à mon courrier.
Je tiens à remercier tous les parlementaires, tous les élus locaux, tous les adhérents qui malgré toutes ces pressions m’ont maintenu leur soutien.
Je tiens à remercier tout particulièrement Nathalie Kosciusko-Morizet, cette femme libre, comme moi, que j’ai parrainée, et qui a eu le courage de rendre public son parrainage en ma faveur, en dépit du vent mauvais qu’on a fait souffler autour de moi.
J’ai donc décidé, avec Nouveaux Horizons, le parti politique que je préside, de me présenter comme me le permet l’article 4, § 3, II de la Charte de la primaire. Je ne suis d'ailleurs pas le seul dans ce cas de figure. 
Ma volonté est totale de ne pas céder au système.
Au-delà de ces péripéties, pour tous ces Français qui souffrent, nous devons dessiner un nouvel horizon.
J'appelle tous ceux qui veulent, comme moi, un changement d'attitude politique, qui veulent un nouveau modèle social, qui veulent expérimenter le revenu universel, qui veulent la liberté d'affiliation au RSI et qui refusent de se laisser déporter sur notre droite par une dérive identitaire, à voter pour moi dès le premier tour de la primaire. 
Ce 9 septembre, vous l'avez compris, je suis candidat."
http://adherer.nouveaux-horizons.fr

9/9 
Déjeuner avec Frédéric Lefebvre avant sa déclaration de candidature à la primaire.
FrédéricLefebvre, Morgane BRAVO, Maria François...

Après...
l'annonce Officiel!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire